bannière top

  • Pecheur Lac de Joux 2012 © Tony Ho
  • Montricher 2012 © Parc Jura vaudois
  • Cretes Jura 2012 © Semio Nicolas Denis
  • Aubonne 2012 ©Parc Jura vaudois
  • Ballens 2012 © Parc Jura vaudois
  • Ballens 2 2012 © Parc Jura vaudois
  • Berolle 2 2012 © Parc Jura vaudois
  • Aubonne 3 2012 © Parc Jura vaudois

banniere verte bas

Patrimoine naturel et paysager

La situation géographique du Parc Jura vaudois dans la partie la plus élevée et la plus rocheuse de la chaîne jurassienne, lui confère une richesse exceptionnelle en termes de formes géologiques, milieux et espèces subalpines. Sis sur un substrat calcaire, le parc réunit aussi bien des milieux secs, des marais et des lacs que des surfaces rocheuses nues et de grands pans forestiers. La biodiversité présente dans le périmètre du Parc Jura vaudois est d’une qualité remarquable. En effet, la Haute Chaîne du Jura abrite de nombreux milieux et espèces dont la conservation est prioritaire, que ce soit au niveau régional, national, voire supranational.

60% du périmètre du Parc Jura vaudois est classé dans les inventaires fédéraux du paysage et des biotopes d’importance nationale.

Le Parc Jura vaudois est principalement composé de cinq groupements paysagers : les Gorges et vallons de l’Orbe et du Nozon ; la Haute Chaîne du Jura ; le Pied du Jura ; le Massif du Risoud ; la Vallée de Joux.

Quelques chiffres importants

Le Parc Jura vaudois c’est…

  • 40% des prairies et pâturages secs du canton (IPPS)
  • 58% des hauts marais d’importance nationale du canton (IHM)
  • 25% des bas marais d’importance nationale du canton (IBM)
  • 59 réserves naturelles
  • Le plus grand massif forestier d’un seul tenant de Suisse (Grand Risoud)
  • La plus forte densité de gouffres et grottes de Suisse
  • Plusieurs espèces uniques en Europe (hors Scandinavie)
  • La plus grande colonie de fourmis en Europe
  • Le District franc du Noirmont
  • 250 kilomètres de murs en pierres sèches

L’emprise humaine sur la nature dans le périmètre du Parc Jura vaudois peut être qualifiée de raisonnable, avec une faible fragmentation du paysage et du territoire, une structure paysagère et naturelle typique sur l’arc jurassien, et un bon état de conservation des milieux humides d’altitude.

Pour de plus amples informations sur le patrimoine naturel et paysager, vous pouvez consulter la section B de la Charte 2013-2022 en cours d’évaluation auprès de la Confédération que vous trouvez sous Documents à télécharger.