27.06.2020

Nichées de rougequeue à front blanc

Première nichée de rougequeue à front blanc dans les nichoirs du Parc naturel régional Jura vaudois

Avez-vous déjà vu ce petit oiseau flamboyant perché sur un arbre fruitier ou au sommet d'un épicéa ? Le rougequeue à front blanc se différencie de son cousin plus commun le rougequeue noir, par sa poitrine orangée et son bandeau blanc sur la tête. Il revient d'Afrique dans le courant du mois de mai pour nicher sous nos latitudes. Cet oiseau a besoin d'une mosaïque de milieux naturels pour vivre. Malheureusement, il souffre de la disparition des vieux arbres fruitiers et des prairies fleuries. Pour favoriser son installation, il est possible de mettre en place des nichoirs, dans des vergers ou à proximité de prairies. 

En 2018, le Parc Jura vaudois a lancé une campagne de pose de nichoirs pour favoriser ce migrateur africain. Cent nichoirs ont été posés dans des endroits propices à sa nidification.

Cette année, les deux premières nichées ont été observées lors des suivis de nichoirs. L'une avec sept poussins et l'autre avec six œufs. Des résultats rapides et une nouvelle de bonne augure pour cet oiseau dont les populations sont en déclin. D'autres espèces ont également été observées dans les nichoirs, comme la mésange bleue, la mésange charbonnière, la mésange noire ou encore la sitelle torchepot. 

Photos : ©YvesMenetrey et ©PascalEngler