Alpages sentinelles

Les pâturages boisés font partie du patrimoine naturel, culturel et économique du Parc naturel régional Jura vaudois. Quels sont les enjeux auxquels ils sont confrontés? A quoi ressembleront-ils en 2030 ou 2040? Pour répondre à ces questions, le Parc a développé un observatoire des pâturages boisés, dans le cadre du projet de recherche « Alpages sentinelles ».


Ce patrimoine d'une valeur inestimable est aujourd'hui en péril. Les phénomènes climatiques extrêmes, en premier lieu les sécheresses estivales, se multiplient et s'intensifient, ces dernières décennies. Le manque de fourrage et d'eau remet en question le fonctionnement actuel du modèle d'élevage associant pâturage et forêt ( modèle sylvopastoral). Certaines espèces végétales, autrefois bien présentes sur les alpages, se raréfient ou disparaissent.

Face à ce constat, il est nécessaire d'étudier de façon plus précise ces changements et d'identifier des leviers d'adaptation potentiels.

Le projet Alpages sentinelles

Le Parc Jura vaudois souhaite accompagner l'économie alpestre face aux défis d'avenir, tout en préservant durablement les patrimoines de ces pâturages boisés. 

Sous l'influence des travaux menés depuis 2007 par l'Institut de recherche français pour l'agriculture et l'environnement INRAE, dans les Alpes françaises, le Parc a développé à son tour le premier projet « Alpages sentinelles » suisse, au printemps 2022. En partenariat avec son prestataire, le bureau d'étude Montanum, le Parc a déployé un dispositif de suivi sur 3 alpages pilotes de son territoire. Le projet reprend la méthode de l'INRAE afin de favoriser les comparaisons et les échanges entre les équipes actives sur différents territoires des Alpes et du Jura.




Le Bucley 

Commune de L'Abbaye
Vaches laitières et
fabrication de Gruyère d'alpage AOP

Le Pré d'Aubonne

Commune de Gimel

Vaches allaitantes et jeunes bovins

Le Pré du Four

Commune d'Azier-Le Muids
Vaches allaitantes
La démarche prévoit:

La démarche prévoit:

  • Un suivi des ressources fourragères (composition botanique et hauteur d'herbe)
  • Un suivi des pratiques pastorales (gestion du bétail; approvisionnement en eau; vie de l'alpage)
  • Un suivi météorologique

Elle se base sur des relevés de terrain et des entretiens avec les amodiataires et les bergers. 

Les trois premières années du projet ont fait l'objet d'un rapport annuel. Des journées d'échanges ont été organisées avec les acteurs du territoire directement concernés.

Alpages sentinelles_Rapport 2022

Qu'est-ce qu'un pâturage boisé?

Qu'est-ce qu'un pâturage boisé?

Le pâturage boisé est un milieu emblématique de la chaîne jurassienne. Arbres, bosquets forestiers et herbages y alternent, formant une mosaïque de milieux à la diversité floristique exceptionnelle. 

Exploités au fil des siècles par les populations locales, ils existent grâce aux activités humaines et pastorales qui évitent que la forêt ne regagne du terrain sur les pâturages.

Les pâturages boisés remplissent quatre fonctions:

  1. Ils sont destinés à la pâture du bétail, en été.
  2. Ils sont exploités pour leur ressource en bois.
  3. Ils sont appréciés comme espaces de détente et de loisirs.
  4. Ils servent d'habitat pour une multitude d'espèces animales et végétales comme le grand-tétras, la fourmi des bois, l'hermine, le crapaud accoucheur, la gentiane jaune et plusieurs espèces d'orchidées.

La zone d'estivage du Parc Jura vaudois comprend

<p>alpages</p>

270

alpages

<p>hectares</p>

10000

hectares

<p>têtes de bétail</p>

20000

têtes de bétail

<p>km de murs</p>

690

km de murs